Le retable de la Trinité

Depuis quelques temps, la sacristie s'enrichit d'un admirable retable, oeuvre de l'artiste Augustin Frison-Roche.
Formé par le peintre François Peltier (Chemin de croix de Bias, Apocalypse de Saint-Emilion, Porte de la Miséricorde de Versailles, ...) aux techniques flamandes anciennes, Augustin Frison-Roche n'en n'est pas à sa première intervention à Saint-Emilion : en 2010, il avait exposé dans le cloître de la collégiale une série de peintures sur le thème de la Légende Dorée de Jacques de Voragine. référence importante en matière d'iconographie médiévale.

C'est une phrase de M. Olier (1608-1657), fondateur du séminaire de Saint-Sulpice, et relevée par l'abbé Emeric de Rozières, curé de Saint-Emilion, qui est à l'origine de cette oeuvre. Elle dit ceci : "La sacristie est comme le ciel où siège Dieu le Père. Et lorsque le prêtre quitte la sacristie, il vit symboliquement le mystère de l’Incarnation, à savoir la venue du Verbe dans la chair pour sauver l’homme."
Il a donc demancé à Augustin Frison-Roche de travailler sur le thème de la Sainte Trinité.


Le Père y est représenté avec un visage jeune, celui du Christ, en référence à la parole de Jésus à Philippe "Qui me voit, voit le Père" (Jean 14,8) au sein de sa Création, évoquée par des rinceaux de végétation stylisée. L'Esprit-Saint, selon la tradition iconographique occidentale des représentations de la Trinité est figuré sous la forme de la colombe.
L'originalité de ce retable réside en ce que le tabernacle se substitue à la représentation du Fils. Le Christ est donc réellement présent - et pas seulement représenté sous la forme symbolique de l'Agneau - dans cette oeuvre d'art qui s'en trouve alors transfigurée. Ce tabernacle ne sert qu'une fois par an, du Jeudi Saint à Pâques.

Les saints joignent leur adoration et leur louange à celle des anges.

L'or des personnes divines sur fond de rouge impérial somptueux brille et éclaire la sacristie même lorsque celle-ci est plongée dans la pénombre.

"Les meubles et le support ont été réalisés par Jean-Michel Perret, ébéniste. J'ai pour ma part simplement dessiné la forme du retable et, bien sûr, réalisé la peinture de ce dernier ainsi que celle de la porte du tabernacle. Le sujet : la Trinité. J'ai fait le choix de la couleur et de la richesse, afin de créer un contraste fort avec un environnement épuré, clair et minéral". Augustin Frison-Roche

                                    

 

Compte Twitter de la Paroisse

P_SaintEmilion Ce n'est pas nous, à saint-Emilions, qui dirons le contraire !
P_SaintEmilion Joie de célébrer aujourd'hui les 25 ans de sacerdoce de notre curé ! pic.twitter.com/yvaNjsqRZd
P_SaintEmilion En novembre #MontreTaCroix pic.twitter.com/I9YZRrcCj4

Le pape François

Pontifex_fr Merci à ceux qui, à bien des égards et des formes, ont accompagné mon pèlerinage au Chili et au Pérou spécialement par la prière.
Pontifex_fr Aujourd'hui, le Seigneur t’appelle pour parcourir avec lui la ville, ta ville. Il t’appelle à être son disciple missionnaire.
Pontifex_fr Ne perds pas de temps à masquer ton cœur, remplis ta vie de l'Esprit-Saint!
Pontifex_fr Il n'y a pas de meilleur remède pour soigner tant de blessures qu'un cœur capable de miséricorde.